• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Et en plus croyants …

Posté par LPBSM le 12 septembre 2010

Bonjour,

Cet article vient compléter l’article : « Sur nos bibliothèques »  bien qu’il dépasse très largement ce seul exemple .


Les diverses réactions dans tous les quartiers décrivent les mêmes problématiques quant à la notion de concertation que peuvent avoir les différents élus de la municipalité rennaise .

Pour tout un chacun, la concertation est l’action de se concerter, voire de s’entendre, pour agir ensemble .

Pour les élus de l’actuelle majorité, il s’agit de présenter un projet, déjà pré-acté (c’est-à-dire déjà préparé par les équipes employées par la ville), et de demander aux citoyens s’ils ont quelques petites corrections à apporter sur la forme .

Par exemple :  l’élu d’un quartier organise une réunion pour discuter d’un projet de construction d’un bâtiment .  Les citoyens concernés se déplacent  gracieusement pour entendre : « Alors ce bâtiment vous le souhaitez en rouge ou en bleu ? » 

Les citoyens essayent de dire qu’ils ne souhaitent pas voir s’implanter ce type de bâtiment sur cet emplacement .

« Non, non, ce n’est pas la question que nous vous posons » répond l’élu ; « Vous le voulez en rouge ou en bleu ? »

Les citoyens répètent qu’ils ont des raisons pour être contre l’implantation de ce type de bâtiment à cet endroit, et ils exposent ou répètent leurs arguments .

« Je vous entends bien », répond l’élu, « mais, vous ne comprenez pas … ce n’est pas la question que nous vous posions ! » ; « Vous le voulez en rouge ou en bleu ? »

Ad libitum …

Cela peut durer deux heures, jusqu’à ce que l’élu ait un autre rendez-vous .

Ce système inique, qui blesse l’équité, ne semble pas actuellement suffisamment offensant pour faire perdre, à un bon nombre de citoyens, leur croyance en l’attitude démocratique de leurs chers élus . 

Nos élus auraient donc tort de ne pas continuer à exploiter le système … puisque  cela marche … !

Or un très grand nombre d’électeurs, non confrontés à ces réalités, croient toujours sincèrement que les décisions sont prises de façon démocratique, surtout s’ils lisent la pléthore de périodiques publiés par Rennes, Rennes Métropole, etc … (Directeur de la publication : Daniel Delaveau … Daniel Delaveau … tiens, Yves Préault  pour le Rennais) .

Le pire est que nos élus se pensent tous démocrates puisqu’ils ont été élus par les urnes … Ces braves gens, en général, adorent faire appel au bénévolat  mais essayent de cumuler les élections au Conseil régional voire au Conseil général (au cas où …) ; c’est toujours bon pour la retraite !  Pour eux pas de bénévolat ; ils ont toute leur carrière à « faire » .

Ils doivent sans doute estimer que le vocable bénévole provient des termes benêt et vol … !

Sommes nous assez explicite … ?

Parfois nous en doutons . 

Comme on est jamais assez précis, nous allons réaffirmer que notre but n’est absolument pas de lutter contre la croyance démocratique .  Lutter contre une croyance est absurde, ressenti comme destructeur et démotivant .

La croyance est éminemment motrice pour le psychisme humain .

Notre discours essaye justement de préserver cette croyance en disant à ceux qui sont aux responsabilités aujourd’hui, qu’ils sont entrain de démotiver ceux qui donnent gratuitement de leur temps de vie pour améliorer le quotidien de leurs concitoyens .

Il suffirait de presque rien, associer des citoyens en amont et non pas en aval des dossiers à régler, pour que nous nous sentions de nouveau en démocratie .

 

LPBSM

 

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

 

Association de parents d'él... |
amies16 |
Blog de l'association TRAIT... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BRESSOLS.BRIAL VERLHAGUET -...
| Association PPCBL
| Section CFDT de Sofradir