• Accueil
  • > Archives pour juillet 2011

Les Jacobins … Pourquoi ? (n°3)

Posté par LPBSM le 13 juillet 2011

Bonjour,

Si nous en venons à écrire un article numéro trois (n°3) sur les Jacobins, dans notre blog, c’est que nous commençons à comprendre la logique du Conseil Municipal .

En premier lieu, il faut comprendre que les Conseillers Municipaux n’ont pensés qu’à ceux qui viendraient fréquenter le futur Palais des Congrès, les mains dans les poches, en se disant qu’ils pouvaient prendre la première ligne de métro et que cela éliminait toute la problématique de l’accès .

On pourrait se dire qu’ils raisonnent comme des tambours en oubliant complètement que pour présenter un spectacle (ou un congrès), il faut bien de la logistique et de la maintenance .

Comme j’ai du mal à penser que, sur le nombre, cette réflexion n’ait pas été évoquée, on est en droit de se demander comment un tel gaspillage de fonds locaux (en impôts), sur un fiasco prévisible, a pu être voté ?

Pour en avoir une idée, il suffit de vous rendre à Beauregard :

.Les Jacobins ... Pourquoi ?  (n°3) imgp6504redimensionner1

.imgp6516redimensionner1image n°2 ; vous aurez sans doute du mal à lire (même si vous agrandissez l’image en cliquant dessus) le nom de Louvigné-du-Désert  (en cliquant sur le nom vous aurez même la carte)

imgp6502redimensionner1

.imgp6508redimensionner1

.imgp6515redimensionner1Toutes les images, ci-dessus, ont été prises le 9 juillet 2011

Si je vous demande à quoi ces images vous font penser … ?
Je suis obligé de parier que votre réponse sera : « aux pilotis d’un chantier en cours de construction », alors que cela se prétend être une sculpture … (une oeuvre (ce qui ne me dérange pas) mais à laquelle je dénie la terminologie de sculpture) !

Quand on sait que le financement de la « sculpture » (comment peut-on appeler sculpture ce qui est débité par une scierie marbrière … ?)  a été de :

  • 645 000 euros pour la ville de Rennes (donc financés par nos impôts)
  • 550 000 euros par l’ Etat (DRAC  Bretagne) Ministère de la culture
  • 75 000 euros du Conseil Général d’Ille-et-Vilaine (nos impôts)
  • 310 000 euros du Mécénat (décrit sur la photo n°2)

Total : 1 580 000 euros … !

Même si nous ne sommes pas ignorant du fait que ces alignements sont orientés sur le méridien du lieu s’inscrivant dans la continuité des alignements de Stonehenge et de Carnac, l’appellation de « sculpture » semble largement usurpée .

Bon, allez-vous me dire, d’accord pour le côté dispendieux de l’affaire  mais quel est le rapport avec le Palais des Congrès ?

Hé bien, j’en vois deux :

  • Le premier étant qu’un Palais des Congrès aurait été beaucoup plus accessible pour la logistique et aurait permis à ce quartier une animation qu’elle ne risque pas de connaître avec un « FRAC » (Fonds Régional d’Art Contemporain) qui se déplace à Rennes sur fond de rivalité entre communautés de communes, celle instaurée par Châteaugiron  ayant refusé de s’intégrer à celle de Rennes Métropole, mais qui a été la première à accueillir, voire créer le premier FRAC en France « FRAC  de Bretagne » en 1981 fracdechteaugironcren19811

(Le FRAC de Rennes, dont l’idée a germé en 2005,  aura coûté de nouveau 15 millions d’Euros (H.T.) pour l’infrastructure (4,4 Millions par l’Etat, 1,6 M par la ville de Rennes et le reste par le Conseil Régional, donc par nos impôts)) ; les collections à prévoir seront sans doute du même acabit .  Le budget de fonctionnement ne sera pas couvert par les quelques entrées puis qu’aucune ligne de métro ne le dessert à ce jour et qu’il n’y a pratiquement pas de parkings alentours .

.fracderennesmaquettedodiledecq021maquette dessinée par l’architecte Odile DECQ

A votre avis, avec quoi sera payée le déficit budgétaire de cette intrastructure … ?)

 

  • Le second étant qu’une non maîtrise du planning des infrastructures de la ville (donc une non vision d’ensemble dans le temps (certes discutable)) a favorisé la solution la plus simple (voire la plus simpliste) .  Cela, en effet, n’est pas du ressort des architectes qui ont fait au mieux des contraintes exigées .

Pour reprendre et développer le premier point sur l’antagonisme entre le maire de Rennes et celui de Châteaugiron vous pourriez lire les excellents articles dans le « Mensuel de Rennes » (cliquez dans l’article de Daniel Cueff et dans cet article sur « A lire Aussi » pour « voir la carte ici » (en rouge)) et sur la publication papier du n°26 de juin 2011, de la page 56 à 61 par Benjamin KELTZ, pour mieux comprendre la rivalité que nous sommes obligés de subir et de payer par nos impôts locaux entre ces communes « dissidentes » .

Pour le second point, le réalisme ou le pragmatisme devrait un jour arriver à avoir gain de cause avec des pertes financières certes, mais qui seraient moindre que celles qu’occasionneraient la réalisation du projet tel qu’il est présenté à ce jour .

J’espère qu’ LPBSM aura contribué, en étant lu, à influencer cette hypothétique décision .

Pour terminer cet article sur une note d’humour, je vous donne à choisir entre le Frac blanc ou noir :

.fracblanc1 fracnoir1

Pour bien comprendre ces deux précédentes images, il est nécessaire de savoir que le projet des architectes Emmanuel COMBAREL et Dominique MARREC qui n’a pas été retenu, était celui-ci :

.propositiondecombareletmarrec011

.propositiondecombareletmarrec021

.imgp65351et que celui-là est l’arrière du bâtiment réalisé par Odile DECQ … !

A moins que vous ne préfériez celle-là, … « pour la route » … 

 .imgp6532redimensionner1cliquez sur l’image pour l’agrandir si vous n’arrivez pas à lire le nom sur la plaque ; cette photo a été prise comme les autres le 9 juillet 2011, vue exposée aux regards de tous .

… ou pour garder votre sens de n’humour !

J.M. MARTIN pour LPBSM

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

Association de parents d'él... |
amies16 |
Blog de l'association TRAIT... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BRESSOLS.BRIAL VERLHAGUET -...
| Association PPCBL
| Section CFDT de Sofradir