Nouvel Urbanisme à Rennes ; inquiétude n°1bis

Posté par LPBSM le 24 juillet 2012

Bonjour,

Nous avons été amené a écrire, dans l’article précédent (Nouvel Urbanisme à Rennes ; inquiétude n°1) : « (*) Nous serons amené à examiner plus tard son rôle dans la non-préservation du Lavoir de Chézy  » en parlant de Jean-Yves CHAPUIS .

Or, grâce à Marc HERVE, nouvel élu du quartier de Villejean, nous avons pu bénéficier d’un contact direct avec ce grand ordonnateur qu’est Jean-Yves CHAPUIS, pour lui poser directement des questions au sujet de la préservation du lavoir de Chézy, dernier modèle du genre sur la ville de Rennes et dont la destruction verrait irrémédiablement gommée un passé historique où les femmes (lavandières) ont joué un rôle prépondérant dont l’utilité sur la plan social n’est pas assez mise en valeur par notre communauté, voire considérée comme négligeable  .

.Lavandières sur le petit bras de l'Ille près du pont Saint-Martin en 1905

.Lavandières sur le petit bras de l’Ille près du pont Saint-Martin en 1905

Monsieur Jean-Yves CHAPUIS a regretté qu’à la construction de l’école d’architecture (Elle est installée depuis 1990 dans des locaux conçus par l’architecte Patrick Berger), la réfection du lavoir de Chézy n’ait pas été incluse dans le budget de construction  .

En tant qu’ancien directeur de cette structure, il aurait essayé de monter, après la construction de l’école d’architecture, un projet de réparation de cet édifice mais aussi bien la ville que l’état, propriétaire des terrains, lui en ont refusé le financement .

Deux associations (« Les Amis du Patrimoine Rennais et « Hé ! lecteurs à Saint-Martin ») se sont regroupées pour faire aboutir la protection de cet édifice par une demande officielle qui devrait passer devant la CRPS (commission régionale du patrimoine et des sites) qui émet un avis sur l’intérêt de l’immeuble et sur la nature de la protection qui peut être  proposée .

Après avis de la commission, le préfet de région statue sur les propositions d’inscription sur l’inventaire supplémentaire et peut prendre les arrêtés d’inscription pour les immeubles retenus .

Il était temps de réagir :

Nouvel Urbanisme à Rennes ; inquiétude n°1bis lavoir-de-Chézy-en.

Aujourd’hui :

IMGP7369_redimensionner.

Le lavoir en 2012
IMGP7371_redimensionner1
lavoir en 2012 explicitement balisé

IMGP7365-20-juillet-2012_redimensionner.

lavoir en 2012 laissé intentionnellement à l’abandon

 

.IMGP7367_redimensionner

le lavoir du côté Boulevard de Chézy

 

.IMGP7368_redimensionner

le lavoir (sur la gauche) qui gêne l’extension de l’école d’architecture (sur la droite)

Ce qui est plus que choquant, c’est que le nouveau directeur de l’école d’architecture souhaite privilégier l’extension de son établissement au détriment du patrimoine de cette ville qui l’accueille .

Jean-Yves CHAPUIS, nous a affirmé qu’il allait réexaminer le sauvetage de cet édifice emblématique (dernier du genre) et nous aider dans cette démarche où les enjeux sont conflictuels (je publie ses propos après lui en avoir demandé l’autorisation) .


Pour le Mail F. Mitterrand, il semble qu’il y ait deux plans différents proposés par la ville de Rennes et sur quoi nous avons pu travailler dans les diverses commissions où nous participons de façon bénévole .

Mail-Mitterrand-carrefour-Vaneau2-1024x731
.le carrefour de la rue Vaneau où l’on voit un écoulement de la circulation voiture matérialisée sur la voie « sud »

 

… et un autre plan où l’on supprime carrément cette possibilité .

Nous vous informerons de l’évolution de ce dossier au cours des informations sérieuses que nous pourrons avoir sur le sujet  .

A suivre sur « Nouvel Urbanisme à Rennes ; inquiétude n°1ter »

.

Bonne soirée à tous .                                                                  J.M. MARTIN pour LPBSM

Laisser un commentaire

 

Association de parents d'él... |
amies16 |
Blog de l'association TRAIT... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | BRESSOLS.BRIAL VERLHAGUET -...
| Association PPCBL
| Section CFDT de Sofradir