Beaux Regards … sur les dépenses publiques de privilégiés !

Posté par LPBSM le 25 avril 2013

Bonjour,

Nous allons aujourd’hui aborder sous un autre regard la tranquillité apparente du quartier complètement inventé de Beauregard sur des plans d’architectes et d’urbanistes :

.Beaux Regards ... sur les dépenses publiques de privilégiés ! imgp7690-225x300

.Équipement socio-culturel Beauregard – Rennes (35)

  (http://www.deesse23.fr/?Equipement-socio-culturel)

 

.imgp7689-300x225
Situation

 

.imgp7691-300x225

un fric frac

 

 Il s’agit ici d’une dépense de 3 millions d’euros d’argent public dont personne n’est capable à l’heure actuelle de nous dire à combien se montera le budget d’entretien du bâtiment et de son fonctionnement .

Silence radio de la ville de Rennes sur ce qu’elle accorde à ses petits privilégiés …

Au quartier Saint-Martin, nous nous sentons particulièrement bafoués par une municipalité qui accorde de telles sommes alors qu’elle nous a refusé de maintenir notre bibliothèque sous prétexte de restriction budgétaire … !

De plus, pour se justifier, la directrice des bibliothèques rennaises s’était déplacée le 16 décembre 2009  pour nous signifier, les yeux dans les yeux, que notre bibliothèque était de moins en moins fréquentées alors que les chiffres statistiques indiquaient le contraire .

Ce gros mensonge n’a pas impliqué une démission comme dans le cas CAHUZAC …(deux poids, deux mesures) .

Surtout que cela venait après l’affaire des collections jetées à la benne (http://www.actualitte.com/bibliotheques/cacophonie-a-rennes-des-milliers-de-livres-a-la-dechetterie-11349.htm) .

Etant pour la propagation de la culture, nous ne pouvons pas être contre ce centre socio-culturel à Beauregard (sans doute désiré par les habitants, et on peut les comprendre) mais installé sur le seul parking d’une trentaine de places permettant de venir visiter le FRAC (voire les archives départementales) .   Seul à ce jour restera un parking de 19 places, dont deux pour handicapés, situé juste en face du futur centre socio-culturel .

.imgp7694-300x225

imgp7695-225x300

 

 Nous sommes actuellement dans un constat amère prouvant incontestablement qu’on néglige les petits quartiers (Saint-Martin ne comporte que 6000 habitants) car les élections sont gagnées d’avance puisque les votes de EELV (Europe Ecologie Les Verts) se reportent de façon systématiques sur le candidat socialiste .  Donc pas besoin d’engager des frais pour quelque chose qui vous est déjà acquis .

Cela aboutit à cette nullité culturelle que représente aujourd’hui l’espace lecture de Saint-Martin qui malgré un affichage de manifestations soit-disant culturelles ne peut résister longtemps à une critique pragmatique, concluant inexorablement que cela ne touchera au maximum qu’une trentaine de personnes (dans le meilleur des cas) .

J’ajoute que le bel élan démocratique du début de nos revendications a associé pendant deux séances « Hé, lecteurs à Saint Martin ! » aux réunions de surveillances de la bonne marche de « l’espace-lecture » .  Depuis plus d’un an, plus aucune réunion .

« On a fait semblant » ; maintenant c’est entériné … !

C’est très précisément ce genre d’attitude qui permet à une population de se sentir flouée .

La critique émise ne tient absolument pas compte des propositions de l’opposition électorale qui une fois au pouvoir ferais peut-être pire … cependant ce n’est pas une raison pour ne pas dénoncer les turpitudes de l’intelligentsia en place qui « souhaite notre bonheur … sans tenir compte de notre avis (ou en faisant semblant d’en tenir compte, ce qui revient au même) ! » .

Alors, allez-vous me dire, comment résoudre la quadrature du cercle ?  Avec beaucoup de temps de vie consacré à ce que les autres ne font pas (et qui sont pourtant payés pour le faire) alors que nous sommes actuellement obligés de payer nos propres tickets de métro pour assister aux diverses commissions organisées par la ville .

Essayez de comprendre notre indignation par rapport à une mairie qui se dit « socialisante » !

Nous espérons cependant arriver à influencer les dirigeants actuels pour obtenir une meilleure probité sur la répartition des dépenses publiques actuellement programmées .

J.S. CACHE pour LPBSM

P.S. :  Lors de  la rédaction de  cette chronique, nous n’avions pas encore lu : http://www.marcherve.fr/?p=164

« La Bellangerais est un quartier à forte valeur naturelle tourné à la fois vers la coulée verte mais aussi vers le canal .  Et c’est à proximité de ce canal, que se construira dès 2011 une partie des 600 logements prévus dans la zone d’aménagement concerté (ZAC) dite d’Armorique en référence notamment au Boulevard qui la longe. En plus des logements, cette ZAC accueillera des milliers de m2 de bureaux ainsi que des espaces commerciaux et collectifs .

Nous marquons par cette opération une double volonté : densifier la Ville tout en respectant la qualité de vie .  Construire plus de logements devient une obligation si l’on décide que l’accès à la Ville n’est pas un privilège et que, quel que soit ses revenus, habiter à Rennes doit demeurer possible .  En densifiant, on permet d’allier économie financière (le prix du terrain étant divisé par autant de logement qu’on y construits) et développement durable .  Car vivre en ville c’est être à côté de son travail, des commerces, des lieux de culture et de loisir, et c’est donc diminuer ses déplacements notamment automobiles .

Par ailleurs, toutes nos opérations d’urbanisme contiennent une obligation de construire 50 % de logements aidés. Autrement dit sur la ZAC Armorique ce sont près de 150 logements qui seront accessibles pour les personnes les moins favorisés (75 logements en accession aidée à la propriété, 75 logements en locatif aidé (HLM)) . »

Nous ignorions à l’époque que Marc HERVE habitait Beauregard :  http://www.marcherve.fr/?page_id=6  « Qui suis-je ? »
; c’est J.M. MARTIN qui dans son compte-rendu de sa visite à l’Assemblée Nationale, nous a permis de découvrir le fait, bien qu’il soit exposé aux yeux de tous puisque c’est Marc HERVE lui-même qui le produit dans son propre blog sans la moindre vergogne .  A l’époque, le quartier étant géré par François ANDRE et nous n’avions pas vu s’immiscer un très gros favoritisme budgétaire des dépenses publiques sur ce quartier par rapport aux autres .


Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

Association de parents d'él... |
amies16 |
Blog de l'association TRAIT... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BRESSOLS.BRIAL VERLHAGUET -...
| Association PPCBL
| Section CFDT de Sofradir