• Accueil
  • > Archives pour novembre 2015

La quatrième « bibliothèque de rue » à Rennes

Posté par LPBSM le 17 novembre 2015

Bonjour,

 Pour une fois qu’on offre au citoyen de chaque quartier de donner son avis sur ce qui devrait améliorer son cadre de vie au lieu de le confier à des « prétendus experts », nous n’allons pas bouder cette proposition même si sa mise en oeuvre demanderait certainement quelques petits correctifs …

demande de déposition de projet 11-2015 présentation   demande de déposition de projet 11-2015

 

Puisqu’il n’est pas possible de déposer de façon électronique votre projet (oui, celui que vous avez passé vos week-ends à peaufiner) en « PDF » ou en « Word » sur le site mis à notre disposition par la ville, je vais profiter du « Blog du Petit Saint-Martin » pour vous faire part des projets retenus par la « commission urbanisme » du Conseil de Quartier de Saint-Martin .

.

 Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, je vais, en premier, vous présenter le projet que je serais peut-être amené à défendre (surtout parce que pratiquement, je l’ai sous la main et qu’il est finalisé alors que ce n’est pas encore le cas pour d’autres projets) .

 .

.

Demande d’aménagement d’une « bibliothèque de rue »

(sur le modèle créé par la ville de Rennes au Ronceray), face à l’Espace-lecture Saint-Martin sur la placette devant l’entrée de la Maison Bleue qui ne possède pas d’abri en façade comme celui de Carrefour 18  (*1 voir infra)

 

 IMGP9855

 Bibliothèque de rue du Ronceray, située Place du Ronceray

IMGP9861

  • Le Projet

Cet équipement semble particulièrement bien proportionné pour l’espace dont dispose la Maison Bleue :

Copie de Maison Bleue 006 (2) + Bibliothèque de rue_redimensionner

Cette structure n’est pas conçue comme un substitutif à l’Espace-lecture mais comme un complément ; « l’Espace-lecture ayant pour mission de contribuer à élargir l’offre de la lecture publique sur Rennes afin de diversifier les propositions, les modes d’approche du livre et de la lecture »

(extrait de « Bibliothèques de Rennes » : http://www.bibliotheques.rennes.fr/fr/mediation/espace-lecture-saint-martin.html) .

Son principe repose donc sur le troc, valeur essentielle du concept même de la Bibliothèque de rue qui présuppose l’échange de ce qu’on a aimé pour en faire profiter d’autres .

 

Cette petite structure, comparée à celle du square du Dr. Fernand-Jacq dans le quartier Francisco-Ferrer (l’une des autres « bibliothèques de rue » de la ville de Rennes)  qui est gérée par « l’association Bel Air » et dont l’image figure ci-dessous, aurait l’avantage d’être moins coûteuse en dépense d’argent public que celle-ci :

Bibliothèque de rue 05 square Fernand Jacq

Bibliothèque de rue du Square du Dr. Ferdinand Jacq  (*2)

Proche de l’Espace-lecture Saint-Martin, elle pourrait être gérée directement par les bénévoles de l’Espace-lecture et n’aurait donc pas besoin de modules grillagés pour le stockage .

IMGP9856 bis

.

.

Déjà à l’intérieur de la Mason Bleue :

Une « zone de gratuité » de livres :  Les livres en liberté  

Une étagère est à disposition de tous, à côté du kiosque presse, aux horaires d’ouverture de la Maison Bleue. C’est un espace de liberté où chacun peut y déposer ses livres, en prendre de nouveaux, les garder ou les rapporter. Une « zone de gratuité » de livres pour partager!

A l'intérieur 01

A l'intérieur 01 bis

Mais l’accessibilité en est restreinte aux heures d’ouvertures :

La Maison Bleue  123 Boulevard de Verdun  35000 Rennes   Horaires d’ouverture au public :

  Les semaines d’activités lundi / 14h00-21h15 – mardi / 14h00-22h15 – mercredi 9h00-12h00 / 13h30-20h45 – jeudi 9h00-12h00 / 13h45-21h45 – vendredi 9h00-12h00 / 14h00-18h00

Les semaines hors activités :  lundi / 14h00-18h00 – mardi / 14h00-18h00 – mercredi 9h30-12h00 / 13h45-18h00 – jeudi 9h30-12h00 / 13h45-18h00 – vendredi 10h00-12h00 / 14h00-18h00   —

Samedi, dimanche, soirée selon le programme des manifestations et activités.

.

 Toute l’équipe de la Maison Bleue attend ce nouvel équipement avec impatience et assurera le premier fond de livres qui est déjà dans les cartons … en souffrance .

 

La Maison de quartier de Carrefour 18 possède déjà un système équivalent :

 IMGP9879

Ainsi qu’une étagère de rue protégée par un auvent :

IMGP9869

(*1)

IMGP9876

qui ne semble pas poser l’inconvénient d’un travail supplémentaire selon les bénévoles qui gèrent déjà l’Espace-lecture de Carrefour 18 .

  • Le chiffrage

novembre 2014  IMGP9925

Pose de la structure Place du Ronceray en novembre 2014

La structure avec quatre modules a coûté environ 24 000 euros d’argent public  mais est séparée d’environ 1km  de la Maison du Ronceray, ce qui justifie le besoin de caissons annexes …

En limitant le nombre de modules à deux vitrines pour équilibrer l’ensemble de la structure (ce qui représente environ 400 livres)  nous pourrions sérieusement envisager de réduire la facture à 12 000 euros (enquête de faisabilité comprise) .

  • Les dimensions

Nouveau module 6

IMGP9928

La hauteur des étagères est modulable car les supports sont montés sur des rails ; cependant la longueur de leur portée ne permettra pas de modifications spontanées .

  • Dimensions d’un ensemble de deux modules vitrines :

Copie deIMGP9927 01 (2)

IMGP9861

  • Toiture

La toiture  est composéee d’une plaque de verre préformée et prédécoupée à la mesure de deux modules ; elle repose sur une structure métalique de section 10×10 :

IMGP9862 01

Sur l’image ci-dessous, on voit bien la jonction des deux plaques pour couvrir quatre modules :

IMGP9929 03

Par la suite, ce premier essai, vers l’accès 24h/24 aux non-lecteurs, pourrait être décliné vers une seconde structure plus proche du canal Saint-Martin, plus près du nouveau quartier de « Plaisance » (avec ses 350 nouveaux logements prévus) et du terrain des gens du voyage, si une association se portait candidate à sa gestion .

Sans crainte de jugement ou même du regard des autres, pour les débutants, permettant de penser le partage de la découverte sans stigmatisation .

Cependant, il faudrait penser à l’accès handicapés en amont  pour éviter cela :

handicapé 01

En revanche à la Maison Bleue :

IMGP9912

Tout est déjà prévu .

  • Conclusion :
  1. Cet équipement semble attendu par les responsables de la maison de quartier y compris par des bénévoles de l’Espace-lecture Saint-Martin qui avaient déjà monté un projet de kiosque de rue en 2014 .
  2. La taille réduite de cet équipement semble bien adapté à la place et aux besoins du quartier .
  3. Nous pouvons chiffrer le projet sans commune mesure à ce qu’a réussi à obtenir Philippe GUICHOUX  dans le quartier Francisco-Ferrer (cité supra (*2)) .
  4. La Maison du Ronceray est prête à nous fournir les prototypes d’affiches et les tampons si le besoin s’en faisait sentir .
  5. A cette occasion, la directrice de l’Espace-lecture de Carrefour 18 est prête à venir partager son expérience et son point de vue avec l’équipe de la Maison Bleue et de l’Espace-lecture Saint-Martin .

.

.

J.M. MARTIN pour LPBSM

.

.

 

 

 P.S. : 

Cette bibliothèque, si le projet était élu par le quartier Saint-Martin, ne serait pas la 4ème mais la 5ème bibliothèque de rue à Rennes  ((il existe déjà 4 bibliothèques de rue à Rennes : Fernand Jacq, La Poterie (Place du Ronceray), Carrefour 18 et quartier Alphonse Guérin)) .

C’est grâce aux nombreux commentaires de Jean-Pierre LETONDU,  qui s’est occupé de la mise en place de la bibliothèque de la place du Ronceray, que nous pouvons vous transmettre cette erreur ; cependant la correction aurait demandé trop de vérifications de liens pour qu’elle puisse, sans dommage, être entreprise .

 

D’autre part, nous ne pouvons que nous féliciter du commentaire de Philippe GUICHOUX  Philippe GUICHOUX 3ème en partant de la gauche 01  qui partage une vision similaire à notre approche sur l’aspect thérapeutique que peut provoquer la lecture .

Publié dans Non classé | 3 Commentaires »

La haine de la vie

Posté par LPBSM le 16 novembre 2015

2 bis     Bonjour,

 

Je n’ai pas souhaité réagir à chaud à une actualité qui frappe plus certains d’entre nous que d’autres ; je pense ici tout spécialement au père d’Aurélie de PERETTI (* 2 – assassinée au « Bataclan ») qui ne verra plus l’une de ses filles aimées, choyées et dont la vie a été brutalement supprimée .   Comment de simples mots pourraient-ils remplacer cette absence, ce vide d’existence ?

Bataclan - extérieur  Salle du Bataclan 02

Le Bataclan, entre Bastille et République, à Paris (*)

Ce père « aimant », ne peut pas comprendre pourquoi d’autres êtres humains ont pu en arriver à interrompre un bonheur pour lequel il avait patiemment et quotidiennement lutter pendant des années sauf si je lui propose une lecture biographique d’un livre que je n’ai pas écrit mais qui pourra, peut-être, lui fournir le début de l’explication du comment certains êtres humains peuvent se faire manipuler par d’autres au point de croire qu’ils vont « faire quelque chose de leur vie » en mourant … !  Il lui permettra peut-être d’accéder à une réalité insoupçonnée grâce à une histoire de garçon dont la haine de ses parents lui a servi de « tuteur » .

Tim GUENARD 01   Tim GUENARD 02

Bien sûr, le prosélytisme des derniers chapitres irriteront plus d’un laïque mais il ne faut pas sous-estimer que cet « enfant » est toujours en manque de son « bon » père, même au stade adulte .

Certains d’entre vous savent que j’essaye d’entretenir un petit blog historique sur l’histoire d’un quartier rennais ; j’en suis actuellement au XIIIème siècle mais le « Vieux de la montagne » avec ses « hashichins » n’en exploitait pas pour autant avec les mêmes méthodes les faiblesses de l’esprit humain pour établir son pouvoir sur des royaumes mille fois plus puissants que lui à peu près à la même époque (Saint-Louis l’aurait connu : http://www.inter-zone.org/joinville.html   ou  http://expositions.bnf.fr/marine/grand/fr_2810_017.htm ) .

Stade de France - tvsport

Afin de réduire l’angoisse propagée dans certains médias, je vais ici affirmer que le projet d’amateurs, « soit-disant » entraînés dans des camps syriens, a lamentablement échoué grâce à  l’efficacité des stadiers et des forces de police en présence au stade de France .  Il ne faudrait quand même pas minimiser leur superbe travail !

Stade de France - le point

En attaquant les deux principaux représentants de l’Europe au stade de France, on peut comprendre que le retentissement international aurait comblé de joie les dignitaires de DAESH qui évitent de mettre en jeu leurs précieuses vies … .

 Mais pourquoi s’en prendre au « Bataclan » ?

Une première réponse provient de :

Bataclan 2008 01  Bataclan 2008 02

http://www.lesinrocks.com/2015/11/14/actualite/pourquoi-la-salle-du-bataclan-etait-une-cible-pour-les-terroristes-11787941/

Bataclan 2008 03  Bataclan 2008 04

 

 Mais c’était également un groupe de californiens, donc d’américains, qui était visé et qui jouait ce soir là ;  le but à atteindre étant de se venger de la destruction d’un des leaders de « DAESH » par un drone américain .

 actualité BFM sur daesh bis

Voilà ce qui peut donner un sens de possible explication à ce qui peut vous paraître inexplicable au premier abord .

Pour ma part, je regrette qu’aucun journaliste n’ait évoqué l’intervention des vigiles non-armés et qui ont certainement été les premiers à être assassinés par des « libres loups dans une libre bergerie » – pardon, « par des cas-libres loups …« 

Bataclan 15 novembre 2015

l’humour, même s’il est grinçant, ne doit pas ne plus avoir droit de cité pour satisfaire leurs valeurs et non les nôtres ; par comble d’ironie, le « Bataclan » est situé Boulevard Voltaire :

C1

Je vais conclure un peu rapidement pour vous dire qu’il faut que ceux qui ont refusés les dictats des rois, des empereurs ou des tyrans, puissent rendre leurs symboles et leur drapeau vivant !

Franced

J.M. MARTIN pour LPBSM

.

.

P.S. :  

(*)  http://www.bataclan.fr/bataclan.php

.

Pour toutes celles et tous ceux qui n’ont pas encore pu obtenir l’identification de « disparu(e)s », il y a encore un petit espoir en téléphonant au :

01 40 27 40 27   qui correspond aux urgences des hôpitaux de Paris

(si la personne hospitalisée n’a pas de papiers sur elle, il se pourrait qu’elle n’ait pas été inscrite sur les registres d’entrées)

ou au

01 44 75 47 00

2 Place Mazas, 75012 Paris

qui est le numéro de l’Institut Médico Légal de PARIS (qui peut rencontrer les mêmes soucis) .

Je m’associe de tout coeur à la douleur impartageable qu’éprouveront ceux qui obtiendront une réponse positive à ce dernier numéro .

.

(*2) J’ai longtemps hésité à relayer cette information, mais j’ai fini par juger qu’il serait indécent pour la mémoire des victimes que l’un des participants à cette boucherie puisse s’en « tirer » sans dommage .

http://www.leparisien.fr/faits-divers/aurelie-33-ans-attendait-le-concert-du-bataclan-depuis-des-mois-15-11-2015-5279085.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr

police

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

Association de parents d'él... |
amies16 |
Blog de l'association TRAIT... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BRESSOLS.BRIAL VERLHAGUET -...
| Association PPCBL
| Section CFDT de Sofradir