• Accueil
  • > Archives pour janvier 2016

Mais pourquoi … ?

Posté par LPBSM le 31 janvier 2016

Bonjour,

 Pont Jean Jaurès - sur les abris bus il est marqué République

photo représentant les arrêts de la ligne n°12 sur le pont Jean Jaurès au premier plan .

J’ai dû laisser plusieurs lectrices et lecteurs sur des points d’interrogations dans mon dernier article  : http://lepetitblogdesaintmartin.unblog.fr/2016/01/04/voeu-pieu-ou-histoire-denfoncer-le-cloud/ .

Pourquoi les chauffeurs de bus ne savent pas qu’il s’agit du pont jean Jaurès ?   Tout simplement parce que sur les arrêts d’abri-bus, le nom marqué est : « République » .

Mais alors, pourquoi le pont de Berlin a-t-il été rebaptisé : pont Jean Jaurès ?  Et pourquoi s’appelait-il avant le pont de Berlin ?

Jean JANVIER, représentant du parti radical, est élu maire de Rennes le 10 mai 1908 jusqu’au 26 octobre 1923 date de sa mort à l’âge de 64 ans ; il succédait à Eugéne PINAULT .

Jean Janvier en 1914

Jean JANVIER en 1914

Le 28 juillet 1914, alors que la France entre en guerre contre l’Allemagne, des voix déjà s’élèvent pour demander à la municipalité de Rennes de changer les noms du pont de Berlin et de la rue qui y mène :

« Nous avons à Rennes la rue de Berlin. Se peut-il que ce nom soit maintenu ? Plusieurs de nos concitoyens ont pensé que non. Et ils ont écrit à la municipalité pour lui demander de débaptiser la rue de Berlin. » (L’0uest-Éclair du 15 août 1914).

Cependant, Jean JANVIER n’est pas pour .   Pourquoi ?

Cette dénomination rappelle pour lui, l’entrée triomphale de Napoléon en 1806 dans Berlin, après les défaites d’Iéna mais surtout d’Auerstaedt de l’armée prussienne, où l’empereur des français (depuis le 2 décembre 1804 (*1))  fait défiler ses troupes sous la porte de Brandebourg ornée d’un très beau quadrige (*2) .  Seul le Kaiser (*3) avait ce privilège ; tout un symbole .  Après ce défilé, le quadrige fut descendu de la porte et envoyé par Napoléon à Paris comme butin .

Le quatrige de la porte de Brandebourd à Berlin

Tableau de Charles MEYNIER (1763-1832) représentant

les troupes impériales défilant sous la porte de Brandebourg à Berlin

« Elle pourrait même évoquer à l’avenir un nouveau triomphe, celui des poilus marchant sur la capitale allemande », dira-t-il devant le conseil municipal .  Mais la guerre, prévue pour être courte et victorieuse, s’enlise dans les tranchées et devient longue et parfois abominable voire monstrueuse . 

 « Passer rue de Berlin quand on lutte contre les « Boches » depuis douze mois, quelle horreur et quelle dérision ! », écrira Pierre du Mail dans L’Ouest-Éclair du 19 août 1915 .

Le 17 décembre 1915 le conseil municipal cèdera et renommera la rue et le pont de Berlin, respectivement : Rue Jean Jaurès et pont Jean Jaurès .

Jean Jaurès assassiné le 31 juillet 1914 La une de l'Humanité titrant sur la mort de son directeur le 1er août 1914

Jean Jaurès (1859-1914) assassiné le 31 juillet 1914 et la Une de l’humanité titrant le 1er août sur l’assassinat de son directeur

Mais pourquoi le choix de Jean Jaurès ?

Jaurès a été assassiné, il y a un peu plus d’un an, par Raoul VILLAIN .  Cet assassinat, qui a lieu trois jours avant le début de la Première Guerre mondiale, a précipité le déclenchement des hostilités en permettant le ralliement de la gauche y compris de certains socialistes qui hésitaient à voter pour l’«Union Sacrée» .

Raoul Villain -1885-1936

Raoul Villain  1885-1936 fusillé par les anarchistes espagnols à Ibiza

où il s’était retiré pendant la guerre d’Espagne .

Petit détail croustillant, Villain sera acquitté le 29 mars 1919, par onze voix pour et une voix contre, le président du tribunal ordonnant sa mise en liberté immédiate (il avait été incarcéré durant toute la guerre à la prison de la Santé) et l’honorant pour avoir été un bon patriote .  La Cour condamne la partie civile aux dépens du procès envers l’État .  Madame Jaurès est donc condamnée à payer les frais de justice … !

Les quais de la Vilaine 07.jpg en 1911   c

En espérant avoir réussi à effacer tous ces points de questionnement, j’espère que vous ne ferez plus le pont sans avoir envie de partager votre savoir avec ceux qui l’ignorent encore afin de leur donner l’impression d’avoir gagné le pompon ou le bon pont .

.

.

J.M. MARTIN pour LPBSM

.

P.S. :

(*1) Napoléon se fait sacrer, ou pour être plus exact se sacre lui-même, empereur en l’église Notre Dame de Paris le 2 décembre 1804 ; sacre immortalisé par Jacques-Louis DAVID, peintre officiel du nouvel empereur, sur une toile de 10 mètres sur six ; toile qu’il estimera définitivement terminée en 1808 .

Sacre de Napoléon et de l'impératrice Joséphine le 2 déc 1804  à ND de Paris peint par JL David entre 1806 et 1807

Toile du sacre commencée en 1804 et terminée officieusement en 1807

Pour plus de détails voir :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Sacre_de_Napol%C3%A9on

(*2)  En 1793, la porte de Brandebourg est couronnée du quadrige de Johann Gottfried Schadow (1764-1850) figurant la déesse de la Victoire sur un char tiré par quatre chevaux .  Après la victoire des troupes alliées contre Napoléon en 1815, le quadrige a été retrouvé par les troupes du général Blücher encore emballé dans des caisses, et renvoyé à Berlin .

(*3) Le Kaiser François II  est couronné roi de Hongrie à Buda le 6 juin 1792, élu empereur des Romains le 7 juin 1792, puis couronné à Franckfort-sur-le-Main le 14 juillet 1792 ; il est couronné roi de Bohême le 5 août 1792 .

Kaiser Fraçois II de 1804 à 1806 François II empereur des Romains puis à partir du 11 août 1804 François Ier d'Autriche

François Ier d’Autriche
peint par Friedrich von Amerling .

Neveu de Marie-Antoinette, il se trouvera engagé dès le commencement de son règne dans un conflit contre la France qui durera pendant vingt-trois ans .  L’Autriche sera battue partout et François II se verra contraint de signer en 1797 le traité de Campo-Formio qui lui enlèvera les Pays-Bas autrichiens, la Lombardie et donnera à la France toute la rive gauche du Rhin absorbant les électorats de Trèves, de Cologne et une grande partie de celui du Palatinat du Rhin .   À titre de dédommagement, l’Autriche recevra la république de Venise .

Ayant repris les armes, il sera de nouveau battu à Marengo et Hoenlinden, puis perdra, par le traité de Lunéville en 1801, toutes ses possessions sur la rive gauche du Rhin .  Dans une troisième campagne, en 1805, il sera encore battu à Ulm, à Austerlitz, et sera obligé de signer la paix de Presbourg qui diminuera encore ses possessions .

Le 12 juillet 1806, il doit renoncer au titre d’empereur des Romains et devient empereur d’Autriche sous le nom de François Ier .

Il tentera une quatrième fois de s’imposer par les armes en 1809 et sera encore battu à Eckmühl et à Wagram se voyant contraint de demander la paix de Schönbrunn .  Pour éviter le pire, il mariera sa fille, Marie-Louise d’Autriche, à l’empereur Napoléon Ier .

Le dernier des Kaiser fut Guillaume II empereur d’Allemagne Guillaume II le Kaiser empereur d'Allemagne (1859-1941) troisième et dernier empereur allemand et neuvième et dernier roi de Prusse, qui abdiquera officiellement le 9 novembre 1918 (le traité d’abdication ne sera signé que le 28 novembre 1918) alors qu’il résidait au château de la Fraineuse, à Spa .  Puis, il se réfugiera à Doorn, aux Pays-Bas, protégé par la reine Wilhelmine .  Ainsi, il ne sera pas livré aux vainqueurs pour être jugé comme responsable de la première guerre mondiale conformément aux souhaits de ses ennemis alliés  .

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Voeux pieux ou histoire d’enfoncer le cloud …

Posté par LPBSM le 4 janvier 2016

Chers lectrices et chers lecteurs,

 

     2016  04(*1)

Impossible de reculer … l’horloge du temps continue à tourner malgré l’envie de certain(e)s de dire : STOP !   On fait la pose …

Nous sommes condamnés à être « Happy » ou à ne pas l’être .  Ceux qui seront « Papy » cette année s’en approchent doucement (surtout chez les dyslexiques), mais pour les autres … parfois c’est dur .

Le vieux pont de Berlin sur la Vilaine qui s’était écroulé en 1837 et reconstruit en 1839 a été débaptisé le 17 décembre 1905 en pont Jean Jaurès par décision du conseil municipal, mais aucune plaque ne le mentionne aujourd’hui .  J’ai fait ma petite enquête sur le terrain et personne n’était capable de mentionner ni l’ancien nom du pont ni le nouveau nom (y compris le chauffeur de bus) .

Pont de Berlin en 1900  01 rue de Berlin 01   c

Pont de Berlin en 1900 et pont et rue de Berlin en 1905

Aujourd’hui la rue de Berlin dans son premier tronçon s’appelle la rue Jean Jaurès et le second tronçon qui mène au Parlement s’appelle rue Edith Cavell .  Mais qui était Edith Cavell ?

Edith Cavell en 1890 fusillée en 1915 01

Edith Cavell, infirmière anglaise, photographiée ici en 1890 et fusillée en octobre 1915 par les Allemands pour « haute trahison » …

Pourquoi n’avons nous pas à Rennes un rappel historique qui donne du sens aux noms des rues permettant à des visiteurs, espérés par la municipalité, de venir visiter un véritable patrimoine culturel qui est à ce jour très mal exploité et dont l’obsession est de rivaliser en taille avec Nantes en favorisant la construction systématique des « jolis » cubes de bétons, tous identiques, pour bien favoriser la monotonie .

Frédéric BOURSIER Fréséric BOURSIER 5éme adjoint en 2014 a bien essayé de promulguer cette idée au sein de « l’ancien » conseil municipal (mis à part le changement de poste, je ne vois pas beaucoup de différences avec le « nouveau » conseil municipal), mais le manque de propositions sérieuses par les acteurs privés qui ne croient pas à la richesse qui est à leur portée, lui a fait baisser les bras . 

Dommage !  

Ci-dessous, le projet de cubes sur l’ancien îlot ou « barrière de l’Octroi » décidé en avril 2015 :

Modélisation du projet de l'Octroi décidé le 16 avril 2015

L’Octroi : porte d’entrée de Rennes au XIX ème siècle des marchandises apportées par bateaux .

L’octroi est le nom d’une taxe autrefois perçue par les communes sur les marchandises qui entraient sur leur territoire .  Les pavillons d’octroi hébergeaient l’administration chargée de percevoir cette taxe : les portes des villes étaient souvent signalées par des pavillons situés de part et d’autre de la route et reliés par une barrière, voire une porte fortifiée comme celles de Mordelles (porte Mordelaise) ou du Pont Saint-Martin (route de Saint-Malo) à Rennes .
.
Mes voeux, pour cette année 2016, vont se porter sur la prise de conscience de la possession d’un patrimoine unique qui sera la richesse de l’avenir des prochaines générations et qu’il serait souhaitable que le nouveau conseil puisse enfin en prendre conscience comme d’une véritable richesse dans un avenir où personne ne viendra visiter ces « horribles cubes de bétons » qui se construisent aujourd’hui par des architectes qui manquent vraiment d’envergure, d’imagination et qui cèdent au conditions du profit imposées par un petit nombre de promoteurs .
.
Un espoir persiste ; le 4 décembre 2015, Madame « Le » Maire a pris l’engagement que le lavoir de Chézy (pour lequel je me suis battu depuis plus de trois ans avec les Amis du Patrimoine Rennais), serait réhabilité par l’intermédiaire d’un projet expérimental mis en place avec la collaboration des étudiants de l’école d’architecture .
             le lavoir du côté Boulevard de Chézy
le lavoir du côté Boulevard de Chézy

Le lavoir en 2012

Le lavoir en 2012

lavoir en 2012 signalé explicitement
lavoir en 2012 signalé explicitement
Alors, je ne perds pas espoir pour cette nouvelle année et j’espère que notre combat aboutira à la préservation de l’histoire de ceux qui nous ont précédés, même si certains essayent de gommer cette réalité comme s’ils en avaient honte … !!!
Mon message sera donc un message d’espoir pour que nous puissions accepter notre passé tout en en percevant la richesse et la force progressiste .
.
J.M. MARTIN pour LPBSM
.
.
.
P.S. :   (*1) avec l’aimable et discret concours de Spartoo
          (*2) Avec l’aimable participation de DLJ

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

Association de parents d'él... |
amies16 |
Blog de l'association TRAIT... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BRESSOLS.BRIAL VERLHAGUET -...
| Association PPCBL
| Section CFDT de Sofradir